Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le ministre éthiopien des Affaires étrangères, Tedros Adhanom Ghebreyesus en visite en Côte d’Ivoire, a insisté mercredi soir, au cours d’une escale au Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), sur l’importance de développer les relations entre pays africains pour accroitre les revenus, saluant ‘’l’expérience ivoirienne en matière de recherche’’.

Le ministre éthiopien à travers cette visite entend «consolider la coopération entre son pays et la Côte d’Ivoire et profiter de l’expérience ivoirienne en matière agricole et de recherche ».

« La Côte d’Ivoire est un exemple. Je ne suis pas surpris .Nous connaissons l’excellent travail abattu par le CNRA », a félicité Tedros Adhanom Ghebreyesus après s’être imprégné de quelques résultats de recherches sur le site d’Adiopodoumé (banlieue d’Abidjan),regrettant que l’Afrique importe toujours certaines denrées alimentaires.

«Les recherches peuvent changer la donne », a proposé le chef de la diplomatie éthiopienne, en présence du ministre ivoirien en charge de la recherche scientifique, Ly Ramata Bakayoko qui a qualifié de ’’symbole’’ le séjour de l’hôte éthiopien.

« C’est dans la recherche scientifique que nous pouvons faire le développement de l’Afrique, mieux valoriser nos produits », a-t-elle indiqué, espérant qu’ « ensemble, nous pouvons aller vers l’industrialisation ».

La coopération entre les instituts de recherche agricole de la Côte d’Ivoire et de l’Ethiopie sera matérialisée jeudi par la signature d’un accord.

Auparavant, l’hôte de la Côte d’Ivoire s’est entretenu avec son homologue ivoirien Albert Mabri Toikeusse et a effectué, une visite à Grand-Bassam « pour exprimer la solidarité du gouvernement » de son pays, à la suite de l’attaque terroriste du 13 mars dernier.

Full Article